Recyclage des batteries, en route vers plus d’écologie !

Sommaire

De grands pas concernant le recyclage des batteries

Des chercheurs de l’Université de Leicester (Grande-Bretagne) ont découvert et  breveté une nouvelle technique utilisant les ultrasons pour le recyclage des  batteries des voitures électriques.

Pour l’instant, la solution utilisée pour le recyclage des batteries lithium-ion des voitures électriques consiste à les broyer ou à les passer dans un réacteur à haute température. Des process chimiques et physiques complexes permettent de séparer les matériaux et de récupérer ceux qui sont réutilisables.  Pour améliorer le recyclage des batteries, il suffirait  de démonter les batteries plutôt que de les déchiqueter, ce qui apportera un meilleur rendement , et ce dans un état plus proche de l’origine qu’avec la technique du broyage.Les chercheurs de l’Université de Leicester se sont penchés sur une méthode économique , rapide et écologique.

La solution:  l’extraction des matières précieuses telles que le cobalt, le manganèse, le nickel et le lithium. Le résultat de ces recherches consiste en une nouvelle approche qui tend vers la technologie actuellement utilisée dans l’industrie agro-alimentaire : le délaminage par ultrasons.  Ce procédé soumet  tous les matériaux actifs à des électrodes en laissant l’aluminium et le cuivre vierge. Cette solution s’est avérée très efficace pour éliminer les oxydes de graphite et de lithium nickel manganèse cobalt, communément appelés NMC.

« Ce processus est 100 fois plus rapide et surtout plus écologique que les techniques conventionnelles de recyclage des batteries, et amène à une plus grande pureté des matériaux récupérés. Celui-ci fonctionne de la même manière qu’un détartrant à ultrasons de dentiste, brisant les liaisons adhésives entre la couche de revêtement et le substrat. Il est certain que l’utilisation de cette nouvelle  technologie réinjectera les matériaux recyclés directement dans la chaîne de production de batteries.

Ce qui sera un changement radical dans le recyclage des batteries ». Les Scientifiques et chercheurs de l’Institution Faraday de l’Université de Leicester se sont concentrés sur le cycle de vie de la batterie pour que les voitures électriques soient pleinement profitables pour l’environnement.

En ce moment, les chercheurs ont testé la technologie sur les quatre types de batteries les plus courants et ont constaté qu’elle fonctionne parfaitement. Des partenariats industriels sont en négociation pour faire des tests à une échelle plus large.

Sommaire

Charles Brée

Charles Brée

Nous vous expliquons tout !

Vous hésitez sur un modèle ou vous avez des questions spécifiques ? Nos experts sont là pour vous conseiller sur ce qui correspond au mieux à vos besoins. Contactez-les sans plus attendre !